Fredericks Goldman Jones: Je L'Aime Aussi

Tekst piosenki

Brak wideo

Fredericks Goldman Jones

Teksty: 23 Tłumaczenia: 0 Wideo: 0

Tekst piosenki

Fredericks Goldman Jones: Je L'Aime Aussi

On devrait pas croiser dans les rues
Les beaux regards des belles inconnues
Surout ne plus entendre les voix
De ces sirnes au parfum hors-la-loi
j'ai pas tu, pas ni pas vol
Pas mme russi regretter
Quand j'suis contre elle
C'est pas contre toi
Et quand on aime d'abord on ne compte pas
On pardonne un jour tous les faits de guerre
On oublie gure les effets de l'amour
Refrain:
Banale histoire anormale amorale
Illgal cart entre bien et mal
Belle et blasphme la mme nouvelle
Primo je t'aime, t'aime
Mais qu'y puis-je si je l'aime aussi?
On n'aura jamais de train pour l'amour
Jamais d'horaires de rails sans dtour vie
J'l'aime aussi
Et Rome sermone et clochers carillonnent
Il y en a pourtant tant qui n'aiment personne
Si l'homme occidental est mono-
game sait-on si l'amour l'est aussi?
Pas loin d'ici quelques kilo-
mtres l'on dit que le game est poly
Jules et Jim et jeux interdits
Quand les musiques en trio sont jolies
Dites-moi qui, qui mrite ici
l'exclusivit de toute une vie?
Refrain
Dans les mares basses du manque d'amour
Bnis les vivants mme double tour d'envie
J'l'aime aussi
O et quand, qui, de quoi s'excuser
Y en a tant qui hassent volont
Autor tekstu: nieznany
Data dodania: 2011-02-22

Tłumaczenie piosenki

Fredericks Goldman Jones: Je L'Aime Aussi

Nie ma jeszcze tłumaczenia dla tego utworu
Bądź pierwszy i dodaj swoje tłumaczenie
Podoba Ci się tekst piosenki? Oceń tekst piosenki?
0 %
0 %

Inne teksty wykonawcy

Fredericks Goldman Jones: Je L'Aime Aussi

Skomentuj tekst

Fredericks Goldman Jones: Je L'Aime Aussi

Komentarze: 0

Twój komentarz może być pierwszy

Polecane na dziś

Teksty piosenek

Wykonawcy

Lista alfabetyczna

Tekst piosenki Je L'Aime Aussi - Fredericks Goldman Jones, tłumaczenie oraz teledysk. Poznaj słowa utworu Je L'Aime Aussi - Fredericks Goldman Jones. Znajdź teledyski, teksty i tłumaczenia innych piosenek - Fredericks Goldman Jones.